Études de cas

Exemples de l’aide que nous avons apportée à nos clients

M. B. est constructeur et veut passer une partie de son temps libre à transformer une propriété à l’abandon.

Conveyancing

Sa femme et lui trouvent exactement ce qu’ils recherchent aux abords de  Fuengirola. La propriété fut, dans le temps, un bar avec piscine, mais était à l’abandon et couverte de graffitis. Le propriétaire actuel est désireux de vendre, et l’emplacement, ainsi que la surface du terrain, sont parfaits pour les objectifs de M. et Mme. B. Cependant, les résidents locaux les avertissent que le propriétaire est dans l’impossibilité de payer les factures associées à la propriété, que des dettes impayées sont également susceptibles d’exister, et qu'il ne pourra sans doute pas payer le prix demandé.

Préoccupés par ce qu’ils devront sans doute prendre en charge, M. et Mme. B. se tournent vers Ábaco qui effectue une vérification légale préalable à l’acquisition et découvre des charges grevant la propriété. Cependant, lorsque celles-ci sont présentées au propriétaire, il est prêt à baisser le prix demandé et les parties arrivent à un accord satisfaisant.

M. et Mme. B. peuvent avoir recours au conseil d’Ábaco lors de la demande de permis d’urbanisme nécessaire aux modifications à effectuer sur la propriété existante. Le résultat final est couronné de succès et, plutôt que de la vendre, ils décident de garder la propriété pour eux.

M. D., non-résident, trouve un acquéreur suédois pour sa propriété en Espagne.

Conveyancing

Erik Karlsson est désireux de mener à bien l’acquisition de la propriété, mais la communication entre l’acquéreur et le vendeur est difficile. Le niveau d’anglais d’Erik n’était pas très bon, pas plus que celui de l’avocat auquel il a eu recours.

Le problème devient critique lorsque l’avocat d’Erik tâche d’expliquer à John qu’une rétention de 3% doit être déduite du prix d’acquisition. Il s’agit de la procédure normale pour toute propriété vendue par un non-résident en Espagne. Cependant, John n’en a jamais entendu parler et se méfie de l’avocat d’Erik.

Il est enfin suggéré d’avoir recours à Ábaco afin d’éclaircir la situation. Grâce aux experts en cessions de propriété parlant couramment le suédois et l’anglais qui expliquent la situation à John, la transaction est menée à bien sans incident. Une fois tous les impôts et les taxes acquittés et le formulaire présenté, la rétention de 3% est rendue à John.

La santé de M. T. se détériore et M. et Mme. T. décident de rentrer au Royaume Uni.

Conveyancing

Ils ont de la chance et trouvent bientôt un acquéreur pour leur propriété, bien entretenue et sise dans une zone connue de Murcie. La vente semble se dérouler sans incident, mais ils se préoccupent quelque peu lorsque leur avocat leur suggère de déclarer un prix d’acquisition différent de celui fixé par l’Autorité Fiscale, afin de réduire le montant de l’impôt sur la plus-value dont ils doivent s’acquitter.

Un voisin ayant déménagé trois ans auparavant, les contacte afin de leur dire que l’Autorité Fiscale espagnole leur a envoyé une facture pour un supplément d’impôt, relatif à la propriété précédemment vendue. Ils avaient déclaré le prix de vente, mais vendu à si bon marché que l’autorité fiscale était persuadée qu’ils n’avaient pas déclaré le montant correct. Ils doivent s’acquitter d’un supplément d’impôt d’un montant de 1.870,00€.

M. et Mme. T. trouvent la page web d’Ábaco sur les suppléments d’impôts et il leur est conseillé de déclarer le montant exact, ainsi que de se préparer à recevoir une réclamation de supplément d’impôt à l’avenir. Cependant, leur contact chez  Ábaco les assure que, le cas échéant, Ábaco pourra agir en leur nom et aura de grandes chances de pouvoir faire appel.

  • We were very pleased with all your services. We found everyone at Ábaco to be friendly and most efficient.

    Mr. Kelly
  • Demandez à être appelé

    Nos spécialistes sont toujours prêts à vous téléphoner.

    Appelez-moi

    The safest way to buy

    Safeguarding your interests throughout the purchase